On the road again sur le plateau des Bolovens

Publié le par Hélène

Paksé 15/03-19/03

Dernière étape de mon voyage au Laos : Paksé. Cette ville n’a pas grand-chose d’intéressant sauf qu’elle est le départ pour la boucle du plateau des Bolovens. Pour visiter la région dans son ensemble, il faut le faire en scooter et y consacrer 3 à 4 jours. Voilà c’est reparti pour 3 jours de road-trip !! Manu ayant déjà fait cette boucle avant qu’on se retrouve à Vientiane, c’est bien pratique car il sait déjà où il faut aller. On loue à nouveau 2 scooters. C’est cool de se faire conduire tout de même ;)

Départ pour la première journée avec un premier arrêt à la cascade Tad Pasuam. Il y a un pont de bambou pour voir la cascade d’un autre angle. C’est fou ce qu’on peut faire avec du bambou et c’est très solide !

On the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

Ensuite on se dirige vers le village de Tad Lo où on a prévu de passer la nuit. Il y a 3 cascades à voir dans ce coin, Tad Lo, Tad Hang et Tad Soung. Malheureusement la présence d’un barrage en amont rend l’eau boueuse et le débit est très faible. On apprend qu’ils sont actuellement en train de faire des travaux ce qui donne la couleur à l’eau et relâchent un peu plus d’eau en fin d’après-midi afin que les villages puissent avoir un peu d’électricité. On nous dit que d’habitude ce sont de très belles cascades, tant pis pour nous. On assiste au bain des éléphants de l’hôtel du village.

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

Deuxième jour. On s’arrête tout d’abord dans une ferme où on cultive une multitude de choses : poivre, ananas, sacha inchi (une noix d’Amérique du sud), thé, ricin, etc… Ils produisent aussi de la soie naturelle. Une visite intéressante.

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

On s’arrête à la cascade Tad Faèk. On peut se baigner mais on préfère poursuivre la route car il nous reste encore quelques kilomètres.

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

Avant dernier arrêt de la journée à la cascade Tad Sé Katamtok. Une des plus hautes chutes de la région (200m). Puis on s’arrête en fin d’après-midi à côté des cascades de Tad Tayicsua, on passe la nuit là pour aller la voir le lendemain matin.

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

Manu avait un super souvenir du homestay de cette cascade (accueil chez l’habitant), mais on a vécu une soirée radicalement différente… La personne de l’accueil n’était pas la même que lorsqu’il était venu et elle était exécrable ! Elle n’est pas du tout accueillante et parle à ses employés comme de la merde. Le soir, on est une dizaine de touristes à vouloir commander à manger mais elle veut qu’on paye avant de commander. Personne n’accepte et elle décide de ne pas nous servir ! N’importe quoi ! Finalement, après des éclats de voix et une heure d’attente, on craque et lui paye les plats pour pouvoir enfin être servis. Ça restera mon pire souvenir du Laos et ça gâche un peu la fin de mon séjour…

L’intérêt d’être restés dans cet endroit, malgré l’accueil, était la proximité des cascades, je pars donc avec Francine de bon matin pour aller voir les 2 principales. Il y en a 7 dans les alentours mais il est nécessaire d’avoir un guide et du temps pour toutes les faire. C’est un site qui commence à peine à être accessible aux touristes, il n’est pas encore dans les guides ! Malheureusement, il ne fait pas très beau donc la plus grande cascade n’est pas aussi belle que ce que Manu nous avait montré sur ses photos :(

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

On reprend la route pour la dernière journée et les dernières cascades. Premier arrêt, la cascade Tad Yuang. Elle est magnifique ! Avec Francine, on s’y baigne un peu, ça rafraîchit bien.

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

Ensuite les cascades de Tad Champi et de Tad Fan qui est une des plus hautes de la zone.

On the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

Finalement, on passe par la cascade Tad Itou où des jeunes locaux sont en train de se baigner. L’un d'eu rame sur une planche de bois, on dirait qu’il va surfer.

On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens
On the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des BolovensOn the road again sur le plateau des Bolovens

De retour à Paksé, on a fait 350km en 3 jours. Encore une belle expérience que je vais garder en mémoire.

On the road again sur le plateau des Bolovens

Publié dans Laos

Commenter cet article