Sur la route de Khammouane

Publié le par Hélène

Nong Kiaw, Luang Prabang, Vientiane, Thakhek 10/03-11/03

Le Laos possède les routes les plus mauvaises que j’ai vues et les transports ne sont pas mieux ! Alors imaginez combien de temps ça m’a pris pour relier Nong Kiaw à Thakhek… Réponse : près d’une journée et demie ! Pas si mal pour faire 850km en fait ! Mais on a eu quelques petites surprises sur le trajet, donc ça restera un des pires trajets dans ce pays. Voici le détail :

  • Nong Kiaw -> Luang Prabang : départ prévu à 13h30, mais il faut arriver 1h avant pour être certain d’avoir une place. Quand on arrive à la station de bus, on prend les 2 dernières places. On nous propose alors de partir immédiatement, tout le monde se réjouit jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’il manque 2 voyageurs et impossible de les retrouver. Il s’agit de 2 chinois qui reviennent tranquillement à 13h20 après avoir mangé alors que le chauffeur leur avait dit de rester dans les alentours ! Le départ se fait donc à l’heure prévue alors qu’on aurait pu gagner une heure. 3h de mini van pas trop mal assise pour une fois !
  • Luang Prabang : on y arrive vers 17h, on mange et on repart en tuk-tuk pour la station de bus à 19h.
  • Luang Prabang -> Vientiane : on a réservé 2 places dans un sleeping bus car le trajet est long et cela permet d’économiser une nuit d’hôtel. Au Laos, les sleeping bus possèdent des vrais lits donc on devrait pouvoir bien dormir. Mais il s’avère que notre bus est en panne et en remplacement il n’y a que des bus normaux. La poisse ! 10h de trajet mais avec 2 sièges pour moi, j’arrive tout de même à dormir un peu.
  • Vientiane : arrivés vers 6h30, on rejoint Francine à son hôtel et on profite de sa chambre pour se débarbouiller. On va passer une dizaine de jours à 3 dans le sud du Laos.
  • Vientiane -> Thakheh : dernière ligne droite ! On part en début d’après-midi, un tuk-tuk vient nous chercher à l’hôtel pour nous emmener au bus. Il nous dépose sur le bord de la route en nous disant que le bus va arriver, on s’interroge… Et en effet, un bus arrive mais alors qu’on pensait voyager dans un bus VIP, il s’agit plutôt d’un bus local. En effet, il s’arrête très régulièrement pour prendre ou déposer des personnes ou des colis. Et surtout, il n’avance pas très vite. On mettra 7h pour faire 350km, c’est long…

Enfin arrivés à Thakhek après ce long périple. Il ne faut vraiment pas être pressés quand on voyage au Laos…

Boucle de Thakhek 11/03-15/03

La région de Thakhek est très connue pour la boucle des karsts de Khammouane. C’est un trajet qui se fait habituellement en scooter ou moto pendant 3 ou 4 jours. On est tous les 2 devenus de grands adeptes de ce type de voyage, donc c’est parti pour près de 500km en scooter. On prend 2 scooters : une automatique pour Francine et une semi manuel pour Manu et moi.

Pendant le premier jour, on traverse une vallée de karst et on visite quelques grottes : Tham Xang (la grotte de l’éléphant) et Tham Pa Chan. On s’arrête aussi sur le bord d’une rivière, la Tad Falang et j’en profite pour me rafraichir un peu.

Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane

Ensuite la route commence à grimper et on arrive sur le plateau e Nakai où on découvre les méfaits de la construction d’un barrage électrique. Une énorme forêt a été inondée et des troncs blanchis émergent de l’immense lac de retenue du barrage. C’est un triste paysage…

Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane

Le lendemain, on reprend la route en continuant dans ce désolant décor et on passe ensuite par une section de route qui n’a pas encore été aménagée. Une bonne piste de terre rouge à travers la jungle ! On s’arrête sur la route pour boire un coup et notre jeu préféré recommence : gonfler des ballons aux enfants du coin ! Ça se termine en bataille, tout le monde rigole bien.

Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane
Sur la route de Khammouane

C’est reparti pour près de 2h de route jusqu’au village de Kong Lor. En chemin, on croise beaucoup de buffles se rafraichissant dans l’eau boueuse et on admire encore une fois le magnifique paysage qui nous entoure.

Sur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane

Arrivés au village, on apprend qu’il y a la fête du temple le soir même. Au programme : concert laosien, jeux de fléchettes et jeux de hasard pour les enfants qui misent de l’argent ! On passe une très bonne soirée !

Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane

Le dernier jour de la boucle est aussi celui de la visite du plus beau site de la région : la grotte Kong Lor. Il s’agit d’une merveille de la nature qui ressemble à un tunnel de 30m de large, 20 à 100m de haut et 7,5km de long à travers laquelle coule une rivière. C’est gigantesque ! Je n’ai pour l’instant pas trop de photos mais j'en rajouterai quand je le aurai récupérées.

Sur la route de KhammouaneSur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane

Ensuite retour à Thakhek par la grande route. On passe par la foret de pierre, quel magnifique point de vue !

Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane
Sur la route de KhammouaneSur la route de Khammouane

Bilan : 480km de scooter en 3 jours. Un peu de courbatures mais les paysages en valaient la peine !

On reprend le bus pour Paksé au sud du Laos et un nouveau trip en scooter de 3 jours ! Quelle belle façon de voyager…

Publié dans Laos

Commenter cet article