La cité monastique de Koya-San

Publié le par Hélène

Koya-San 03/04

Lors de notre passage à Osaka en début de séjour, on avait prévu d’aller à Koya-San pour une journée et une nuit, mais on a dû modifier nos plans pour aller plus rapidement à Kyushu. A présent depuis Kyoto, il est aussi possible d’aller visiter ce mont. Le site est célèbre pour l’ensemble monastique du Kōya-san, premier lieu sacré de l’école Shingon du bouddhisme ésotérique.

Nous prenons le train en début de matinée et arrivons à destination vers midi. Malheureusement la météo est contre nous, il pleut toute la journée… On n’y restera que 2-3h pour visiter les principaux temples.

On commence par l’ensemble de temples Garan. Le Dai-to et le Kondo sont les édifices les plus importants. Le Sai-to est un peu plus discret au milieu des grands pins.

La cité monastique de Koya-SanLa cité monastique de Koya-San
La cité monastique de Koya-San

Ensuite on traverse l’Oku-no-in, un ensemble de temples entouré par un vaste cimetière bouddhique. L’ambiance est très mystique.

La cité monastique de Koya-San
La cité monastique de Koya-SanLa cité monastique de Koya-SanLa cité monastique de Koya-San
La cité monastique de Koya-SanLa cité monastique de Koya-San

Au bout du cimetière, on arrive au temple où lieu une cérémonie.

La cité monastique de Koya-San
La cité monastique de Koya-SanLa cité monastique de Koya-SanLa cité monastique de Koya-San

La pluie commence à être trop fatigante, on repart pour Kyoto.

Publié dans Japon

Commenter cet article