Un peu d’Histoire à Hiroshima

Publié le par Hélène

Hiroshima 29/03-31/03

Retour sur l’île principale, Honshu, où je m’arrête à Hiroshima pour en apprendre un peu plus sur cette ville tristement célèbre. Cible du premier bombardement atomique de l’histoire de l’humanité, le 6 août 1945, la ville restera à jamais dans les mémoires.

On passe l’après-midi à découvrir le parc du Mémorial de la Paix et ses monuments commémoratifs comme le cénotaphe, contenant les noms de toutes les victimes connues de la bombe, la flamme de la Paix et le monument des enfants pour la paix avec ses milliers de grues en papier. Il y a aussi le musée du Mémorial qui rassemble des témoignages de survivants et où des salles sont remplies d’objets, souvent très personnels, récupérés après le désastre – vêtements en lambeaux, lunettes, boîte à pique-nique d’enfant fondue, etc. De terribles photographies de victimes sont également exposées. Je découvre un peu plus l’Histoire et le déroulement de ce terrible événement. Au nord du parc se trouve le dôme de la Bombe A, le symbole le plus puissant de la destruction d’Hiroshima. Il s’agit des ruines d’un bâtiment se trouvant proche du point d’explosion qui est resté partiellement debout. Elles sont les vestiges de la tragédie.

Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima

Mais ce parc est surtout un lieu de promenade pour les habitants. Il y a beaucoup d’arbres et comme c’est la période de floraison des cerisiers, les japonais se regroupent sous les sakuras pour célébrer le Hanami, fête de célébration des fleurs, les japonais se retrouvent sous les cerisiers pour pique-niquer et faire la fête entre amis. On décide de faire comme eux en allant acheter des bières et des chips et au moment où on s’assoit sous un sakura, un couple de japonais nous invite à se joindre à eux. On passera une heure très agréable avec eux même s’ils ne parlent que très peu anglais.

Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima

Le lendemain, je vais me promener dans l’un des parcs de la ville pour admirer les sakuras. Direction le Shukkei-en. Le nom de ce jardin signifie “paysage réduit” ; son but est en effet de reproduire de grandes perspectives en miniature, et des sentiers mènent le visiteur à travers plusieurs “paysages” et panoramas. C’est magnifique.

Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à Hiroshima

Ensuite, je pars explorer le parc du château Hiroshima-jō où se regroupent des milliers de sakura. Une petite pause lecture en dessous des arbres, c’est très agréable…

Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima
Un peu d’Histoire à HiroshimaUn peu d’Histoire à Hiroshima

Hiroshima est une ville très intéressante pour son Histoire mais aussi très agréable pour y vivre.

Publié dans Japon

Commenter cet article