Enfin un peu de fraicheur !

Publié le par Hélène

Dalat 30/05-1/06

Me voici à présent en pleine montagne, à 1500m d’altitude, à Dalat. C’est un gouverneur français qui décida d’installer une ville à cet endroit pour permettre aux colons de Cochinchine de venir se reposer au frais au début du 20ème siècle. C’est donc pour moi une petite pause après la chaleur et l’humidité que je supporte depuis mon arrivée ici.

Pendant le premier jour, je pars faire le tour de la ville à pied. Je visite tout d’abord la pension Hang Nga, aussi appelée Crazy House. C’est un hôtel très insolite. Les bâtiments sont assez bizarres, il y a des chambres dans un grand arbre. Des escaliers qui passent au dessus de la maison principale, on pourrait presque se perdre tellement cela ressemble à un labyrinthe. Les chambres sont toutes décorées selon un animal : tigre, ours, kangourou, etc.

Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !

Ensuite je poursuis ma visite de la ville. Il y a beaucoup de bâtiments de style français, comme la gare qui ressemble à celle de Deauville. Je m’amuse à observer les locaux. La température est de 25°C et ils ont presque tous une écharpe et un bonnet !

Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !

Deuxième jour, je loue un scooter pour pouvoir sortir de la ville. Tout d’abord, je passe par deux pagodes : Linh Phu’oc très chargée en décoration et Thien Vu’ong beaucoup plus sobre.

Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !

Puis je roule jusqu’à la cascade de Pongour qui est à 50km de Dalat. Elle est magnifique, je ne regrette pas d’avoir fait toute cette route.

Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !
Enfin un peu de fraicheur !Enfin un peu de fraicheur !

Sur le chemin du retour, je fais un détour pour aller voir la cascade de l’éléphant, mais je me fais surprendre par la pluie. Après 30min d’attente sous un porche, je décide de repartir sans attendre la fin de l’averse. Mais même avec une cape de pluie, j’arrive pas mal trempée à l’auberge. C’est ça aussi le Vietnam ;)

Publié dans Vietnam

Commenter cet article