Les temples d’Angkor

Publié le par Hélène

Siem Reap 15/06-20/06

En 2012, j’ai visité plusieurs temples aztèques et mayas au Mexique et j’avais adoré me balader dans ces vieilles pierres et imaginer la vie de ces peuples en ces lieux. Maintenant les voilà enfin devant moi, les célèbres temples d’Angkor !

J’ai choisi de prendre le pass 3 jours pour avoir le temps de visiter une grande partie des temples. En effet, il y a plus d’une trentaine de temples possible de visiter sur un site de 402km² !

Angkor fut la capitale de l’empire khmer pendant plus de 500 ans, du IXème siècle jusqu’à son déclin au XIVème siècle. Nombreux rois se sont succédés à sa tête et la plupart ont fait construire des temples sous plusieurs styles différents selon la période. Même après le déclin d’Angkor, qui signifie capitale, les temples n’ont jamais été vraiment désertés, c’est pourquoi ils sont encore en bon état de conservation et qu’ils ont gardé beaucoup de leurs bas-reliefs et sculptures.

Pour le premier jour, je me lève aux aurores afin d'assister au lever de soleil sur le temple principal, Angkor Wat. Pour visiter les temples, j’ai choisi de louer un vélo. Il y a une dizaine de kilomètres à parcourir depuis mon auberge donc pas trop difficile. J’arrive devant le temple et admire avec beaucoup d’autres touristes le magnifique lever de soleil. Mais j’ai tellement hâte de voir les autres temples que je n’attends même pas le soleil pour repartir. Pas grave car j’y reviendrai plus tard.

Les temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Juste à côté d’Angkor Wat se trouve l’ancienne ville fortifiée d’Angkor Thom. Tout autour de la ville se dressaient des murailles de 8m de haut et des douves. On pouvait y entrer par 5 portes monumentales de 23m de haut, surmontées d’un mystérieux personnage à quatre visages. De chaque côté des ponts franchissant les douves, on voit 54 géants soutenant le naga sacré, c’est le barratage de la mer de lait, lié aux croyances hindoues.

Les temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor

A l’intérieur d’Angkor Thom se trouve plusieurs temples, dont l’un des plus beaux est le Bayon. Construit entre le XIIème et le XIIIème siècle, il possédait 54 tours surmontées de têtes gigantesques, maintenant il n’y en a plus que 37 et c’est très impressionnant ! J’ai pu profiter de ce temple quasiment seule pendant près d’une heure et avec les premiers rayons du soleil, c’était magique !

Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor

Puis je suis la première à pouvoir accéder au Baphuon, un des plus grands édifices religieux, datant du XIème siècle. La restauration de ce temple a été confiée à l’Ecole française d’Extrême-Orient.

Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Juste à côté se trouvait le palais royal où il ne reste que le temple Phimeanakas construit au Xème siècle. Le reste des constructions était en bois et n’ont donc pas résisté.

Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Je me suis ensuite baladée sur la terrasse des Eléphants construite au XIIIème siècle par Jayarvarman VII d’où il assistait certainement aux spectacles donnés sur la grande place.

Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Juste à côté, il y a la terrasse du Roi lépreux, haute de 6m et entourée de magnifiques bas-reliefs représentant les divinités : nagas (serpents), apsaras (danseuses), génies armés et d’autres monstres.

Les temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Encore un autre temple, le Preah Pilalay.

Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Puis les temples de Khleang.

Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’AngkorLes temples d’Angkor
Les temples d’AngkorLes temples d’Angkor

Enfin j’ai terminé cette journée en visitant le temple Preah Khan, la « ville de la fortune royale victorieuse ». C’est un temple immense où on peut vite se perdre. Il y a énormément de gravures, de bas-reliefs et de statues. Aussi d’énormes fromagers (arbres que l’on utilisait pour fabriquer les boîtes de fromage !) se promènent parmi les pierres. Lors de ma visite, j’ai croisé une vieille dame qui donnait des bracelets en récitant quelques prières, bien sûr je me suis arrêtée pour compléter ma collection.

Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor

Voilà c’est la fin de ma première journée, riche en découvertes et en photos. Désolée pour le nombre de photos mais il a été très difficile d’en choisir moins…

Publié dans Cambodge

Commenter cet article