Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Publié le par Hélène

Hanga Roa 05/08-10/08

Ca y est, j’ai traversé le Pacifique pour rejoindre la dernière partie de mon voyage : l’Amérique du Sud. Mais avant d’explorer cette partie du continent, je repars me perdre en plein milieu du Pacifique, à plus de 3700km du Chili… Je pars 5 jours sur l’île de Pâques, l’île habitée la plus isolée au monde (l’île la plus proche est à plus de 2000km). Mais c’est surtout l’île des Moais, ces géantes statues de pierre qui ont soulevé tant de mystères et en soulèvent encore aujourd’hui.

Le jour de mon arrivée, je me suis beaucoup reposée car le trajet depuis Sydney a été très long et j’ai vécu la plus longue journée de ma vie lors de ce voyage, j’en parlerai plus dans le bilan. Donc je suis seulement allée découvrir la seule ville de l’île et j’y ai vu mon premier moai. Ensuite, je suis allée voir le soleil se coucher derrière un autre moai juste à côté de mon auberge.

Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Le lendemain, je fais une petite randonnée jusqu’au volcan Rano Kau. En partant, je passe par le port près du moai de la veille. Les pécheurs rentrent tout juste avec des gros poissons. Premier arrêt après quelques minutes de marche à la grotte Ana Kai Tangata, où on peut encore voir quelques dessins d’oiseaux sur les parois.

Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Puis je reprends la montée vers le haut du volcan. Après une bonne grimpette, je vois enfin le bord du cratère et tous ses petits lacs. Non loin du cratère se trouve l’ancien village d’Orongo, au bord de la falaise et en face de 3 autres petits îlots. Près du volcan et dans le village d’Orongo, il y a beaucoup de gravures sur les pierres dont celle de l’homme-oiseau, le seul culte de l’île. Afin de décider qui aura le pouvoir temporel et spirituel de l’île entre les peuples qui y vivaient, tous les ans, chaque tribu nommait une personne qui devait réaliser une épreuve difficile. Il fallait descendre la falaise depuis le village, atteindre un des 3 îlots et y rester le temps de trouver un œuf de Motu Nui (une frégate), cela pouvait durer plusieurs jours ou semaines. Le premier à revenir jusqu’en haut de la falaise de 300m de haut avec l’œuf intact attaché au front, recevait le titre d’homme-oiseau et donnait donc les pouvoirs à sa tribu pour une année.

Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Nouvelle journée de découverte. Je rejoins dès le matin un petit groupe pour une visite guidée de la zone juste au nord de la ville. Après être passé devant l’Ahu Akapu, on se dirige vers la grotte Ana Kakenga qui servait d’abri. Elle dispose de 2 « fenêtres » avec une superbe vue sur la Pacifique. Puis c’est au tour de la grotte de Te Pahu, un peu plus grande que la précédente. Ces grottes sont des tunnels de lave formés lors d’une éruption de l’île.

Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Pour la soirée, je vais, avec d’autres voyageurs de mon auberge, à une soirée de spectacle de danses polynésiennes et chiliennes. Le show dure 2h entre les différentes danses des îles et un final avec des danses traditionnelles chiliennes. Les danses polynésiennes sont très impressionnantes !

Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Très proche de la ville se trouve le site de Tahai avec plusieurs moais relevés sur leurs plates-formes. Il y a le seul moai de l’île avec son chignon rouge (pukao) et ses yeux (en corail à l’origine).

Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partieDu rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie
Du rêve à la réalité : Rapa Nui – 1ère partie

Publié dans Chili

Commenter cet article

Sylvain 25/08/2015 11:38

http://bridoz.com/des-chercheurs-font-une-decouverte-stupefiante-sous-les-statues-de-lile-de-paques/