Rencontre avec les moais – 2ème partie

Publié le par Hélène

Hanga Roa – 05/08-10/08

Nouvelle journée de visite et cette fois-ci devinez avec quel moyen de locomotion… Un scooter ! Décidément, je n’arrête pas tellement c’est pratique et pas cher. Avant de partir, je vais vous expliquer un peu plus ce que sont ces mystérieuses statues de pierre.

Il y a près de 900 moais visibles sur l’île et il est possible que certains soient encore enterrés. Ils sont datés du IXème au XVIIIème siècle. La plupart ont été élevés au bord de la mer avec les yeux tournés vers l’intérieur de l’île. Ils représentent les ancêtres fondateurs de chaque clan. Ce sont en fait des tombes. A l’intérieur des plates-formes sur lesquelles se dressent les statues, on a retrouvé des ossements. Les moais protégeaient les différentes tribus. Ils étaient sculptés à même la roche dans des carrières adossées à d’anciens volcans. Le mystère qui subsiste encore concerne le moyen de déplacement de ces géants vers leur destination. Deux hypothèses existent : les statues étaient transportées allongées sur des troncs d’arbres comme sur un traineau ou la plus probable, on les déplaçait à la verticale en les faisant marcher (comme on le ferait pour un frigo) petit à petit à l’aide de cordes. Dans tous les cas, 70% des statues sculptées n’ont jamais atteint leurs plates-formes car elles se sont cassées pendant leur transfert ! On retrouve partout sur l’île des statues renversées et brisées.

Jusqu’en 1960, l’ensemble des moais gisait à terre. En effet, après avoir survécu au transfert depuis les carrières, les moais qui étaient fièrement dressés sur leur plate-forme ont subi les guerres des clans et les éléments naturels (tsunami). Lors des guerres, les tribus faisaient tomber les moais des autres tribus comme symbole de la perte de la protection des ancêtres. Depuis certains ont été redressés comme à l’origine mais la plupart ont toujours la face contre terre.

Je pars donc pour une journée de scooter découvrir les sites les plus éloignés de la ville. Deux premiers arrêts aux sites de Hanga Te’e et Akahanga où les moais sont à terre. On peut voir à l’écart des plates-formes, les chapeaux qui ont roulé sur le côté quand les statues sont tombées.

Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie

Je vais ensuite vers un des principaux sites, la carrière Rano Raraku. 95% des statues ont été taillées ici. On peut encore y voir près de 400 moais inachevés, abandonnés en cours de transport ou cassés. C’est un site magnifique ! De plus, pendant ma visite, un nouveau moai a été découvert ! La photo en exclusivité ! J’ai visité ce site 2 jours de suite car la première fois, le temps était couvert.

Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie

Le site suivant est tout autant exceptionnel. Il s’agit de l’Ahu Tongariki, où 15 moais ont été relevés sur leur plate-forme. Ces statues avaient été déplacées jusqu’à 100m à l’intérieur des terres par le tsunami en 1960. Ici aussi, je suis revenue 2 fois tant c’était beau !

Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie

Je reprends la route vers les prochains sites. En chemin, je croise des chevaux sauvages. Un arrêt rapide pour voir les pétroglyphes de Papa Vaka puis c’est au tour de l’Ahu Te Pito Kura où l’on peut voir, en plus des moais, le nombril du monde représenté par une pierre parfaitement ronde et les 4 points cardinaux.

Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie

Puis je m’arrête à l’une des seules plages de l’île, Anakena. Il y a bien sûr des moais entourés de sable blanc (importé de Tahiti !). J’en profite pour faire un plongeon puisque le temps est magnifique. L’eau est fraîche au début mais très agréable ensuite.

Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie

A présent, je vais à la carrière de Puna Pau où étaient taillés les chapeaux ou chignons rouges. Depuis ce volcan, on a aussi une très belle vue sur la ville et une partie de l’île. Ca fait beaucoup penser à l’Auvergne. Puis, les 2 derniers sites que je visite : Ahu Akivi et Ahu Vinapu où on peut voir que les blocs de la plate-forme ont été parfaitement taillés à la manière du Machu Picchu.

Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie

Enfin pour terminer mon séjour en beauté, je suis retournée au site d’Ahu Tahai pour le coucher du soleil. Tout simplement magnifique !

Rencontre avec les moais – 2ème partieRencontre avec les moais – 2ème partie
Rencontre avec les moais – 2ème partie

Publié dans Chili

Commenter cet article

AnSo 16/09/2015 16:10

Juste impressionnant, exceptionnel!

Mam Potin 18/08/2015 15:39

Bonne fête LN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Gros Gros BISOUS

Hélène 25/08/2015 02:30

Merci!!! Je n'avais pas vu ton message, c'est super gentil d'y avoir pensé! Bisous