Le Machu Picchu sous la pluie

Publié le par Hélène

Aguas Calientes 29/10-31/10

L’immanquable du Pérou est évidemment le célèbre Machu Picchu, la cité perdue des incas. C’est Pachacutec, le neuvième empereur, qui est à l’origine de sa construction vers 1438. Environ 1800 personnes y vivaient au temps de sa splendeur. Pour nourrir tout ce monde, ils édifièrent un système de terrasses et de canalisations. Après la chute de Cuzco en 1534, la ville fut désertée de crainte d’être attaquée par les espagnols. C’est en 1911, que Hiram Bingham, un archéologue américain, découvrit les vestiges de la cité et la fit connaître au monde.

Je pars avec Bérangère et Edson en mini-bus en direction de Hidroélectrica. Le voyage est un peu long, 7h, le Machu Picchu se mérite ! Ensuite, il faut encore marcher 2h pour atteindre Aguas Calientes, la ville au pied de la cité. La marche se fait le long des rails du chemin de fer. Beaucoup de visiteurs prennent le train pour venir jusqu’ici mais le prix est exorbitant… A notre arrivée dans la ville, on pose nos affaires dans une auberge où l’on rencontre Caroline, une autre française qui vit en Allemagne. On sympathise très vite ! Elle nous accompagnera le lendemain dans la découverte de la cité.

Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie

Le lendemain, réveil à 4h pour un départ à 4h30 de l’auberge. Il faut 30min pour rejoindre l’entrée en bas de la montagne et les portes ouvrent à 5h donc on est dans les temps. Arrivés là-bas, on retrouve Cassandre, encore une française rencontrée dans le mini-bus la veille. Les grilles s’ouvrent et on peut enfin commencer l’ascension jusqu’au Machu Picchu. Il faut une bonne heure pour arriver à bout des centaines de marches. Malheureusement pour nous, il pleut depuis notre réveil et ça ne s’arrête pas. J’arrive enfin en haut et je suis trempée par la pluie et par la transpiration. Je retrouve Caroline, elle est déjà là puisqu’elle a pris le bus pour monter, n’étant pas très sportive ce n’était pas faisable pour elle. On attend ensemble que Bérangère, Cassandre et Edson terminent la montée. Cassandre a une visite guidée de prévue, on la retrouvera plus tard. On entame donc la visite du site à 4. La pluie est toujours présente et les nuages aussi, donc les premières impressions sont un peu floues… On s’abrite, avec des dizaines d’autres touristes, sous un toit pendant presque 2h en attendant que la pluie cesse. Il fait froid et on est frigorifié mais on attend ! Enfin vers 9h, ça s’arrête enfin et on peut quitter notre abri.

Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie

On peut enfin commencer à visiter et découvrir cette belle cité inca. On fait le tour de la cité en passant par la place sacrée, le temple des trois fenêtres, le grand temple, la place principale, le temple de la Lune, les quartiers des agriculteurs, des mortiers et bien sur les terrasses de cultures. Superbe balade.

Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie

Malheureusement en fin de matinée, les nuages n’ont toujours pas décidé de nous laisser voir l’ensemble du site et notamment la montagne Wayna Picchu.

Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie

En attendant que le ciel se lève un peu, on décide de grimper jusqu’à la porte du soleil, l’Inti Punku. Une petite marche d’une grosse demi-heure et on se pose pour déjeuner en admirant la vue sur le Machu Picchu. On arrive à l’apercevoir de temps en temps quand les nuages se dégagent un peu. On a aussi une belle vue sur la montagne Putucusi qui se situe en face de la cité.

Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie

Enfin après des heures de patience, on aperçoit le Wayna Pichu. Cela complète la carte postale ! Je prends des dizaines de photos avant que les nuages reviennent !

Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie

Maintenant que le site est plus dégagé, je décide de repartir pour un tour dans la cité. Les alpagas sont à présent de sortie et se promènent sur les terrasses.

Le Machu Picchu sous la pluieLe Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie

Je retourne donc me promener dans la cité pour reprendre des photos sans nuages. En haut du Wayna Picchu, on peut voir d’autres vestiges et des terrasses. Il est possible d’y monter mais il fallait réserver plusieurs semaines en avance et je ne l’ai pas fait. De toute façon l’accès n’est possible que le matin et avec tous les nuages, les gens ont dû être bien déçus. Quelle prouesse d’avoir construit une si grande ville à cette altitude ! Je profite des derniers moments entre ces ruines avant de redescendre à Aguas Calientes.

Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie
Le Machu Picchu sous la pluie

Le Machu Picchu est un immanquable du Pérou et même avec la pluie et les nuages, c’était magnifique ! On a vraiment été malchanceux sur la météo car le lendemain, il a fait un grand soleil.

Publié dans Pérou

Commenter cet article

AnSo 19/11/2015 13:06

Trop drôle les alpagas, ils ont l'air d'avori bien investi le site.
C'est pas plus mal les photos avec les nuages ça rajoute un côté mystérieux/magique :)

Hélène 21/11/2015 00:07

Oui ils sont bien adaptés mais peut être un peu trop ennuyés par les touristes... C'est vrai que c'était beau quand même mais un peu plus de soleil n'aurait pas fait de mal!