Au plus près du soleil

Publié le par Hélène

Riobamba 07/12-09/12

Je remonte un peu vers le nord pour m’arrêter à Riobamba. Une grosse ville pas très touristique mais qui se trouve juste à côté du plus haut sommet du pays, le volcan Chimborazo. Il culmine à 6310m.

Afin de le voir de plus près, je réserve une descente en VTT. On est 7 pour cette activité, un couple de français, un couple canadien-néo-zélandais, un couple d’américains et moi. Sur le trajet vers le refuge d’altitude, on fait quelques arrêts pour observer le volcan de loin, un canyon et les différentes strates géologiques entre lesquelles on peut voir les couches de cendres issues des précédentes éruptions.

Au plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil

Arrivés au refuge, on monte à pied jusqu’à une petite lagune se situant à 5100m d’altitude. C’est assez éprouvant physiquement quand même. En redescendant au refuge, on peut lire sur une plaque que le sommet du volcan Chimborazo est le point le plus éloigné du centre de la terre et donc le plus proche du soleil, battant de 2,22km l’Everest ! Ceci s’explique car la terre n’est pas parfaitement ronde mais bombée à l’équateur et aplatie aux pôles.

Au plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil

A présent, il est temps de redescendre ce haut volcan. C’est parti pour 3h de VTT ! La première partie de la descente se fait dans une zone très désertique. On croise quelques vigognes. Le terrain est très sableux, il faut faire attention dans les virages. Je retrouve vite les sensations éprouvées lors de la descente de la mort en Bolivie, j’adore ça !

Au plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil

On continue la descente et le paysage évolue. C’est maintenant une végétation de paramo, c'est-à-dire une zone avec des prairies de végétation basse que l’on trouve uniquement dans la Cordière des Andes. On croise aussi quelques lamas.

Au plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleilAu plus près du soleil

Dernière partie de la descente. La végétation devient de plus en plus verte pour finir par des grands champs et prairies où paissent des vaches. On se croirait dans les Alpes. Superbe descente en vélo avec des terrains variés et très sympas à traverser.

Au plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleilAu plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleil

Avant de repartir pour une nouvelle destination, je fais un petit tour en ville et notamment au marché pour découvrir les fruits typiques du pays. J’ai pu en goûter quelques uns en jus, ils sont délicieux !

Au plus près du soleil
Au plus près du soleilAu plus près du soleilAu plus près du soleil

Publié dans Equateur

Commenter cet article

Mam Potin 15/12/2015 19:22

encore des paysages de malade ! ça ne s’arrête jamais ! notre terre est si belle ! quand je vois tout ton périple depuis le début, j'ai encore plus envie de me battre pour qu'on arrête de saccager notre si belle planète !!!!

Hélène 15/12/2015 19:41

T'as bien raison!!